Obtenir une aide de l’Anah pour financer ses travaux

haus mit euronote

Vous envisagez de réaliser des travaux afin de diminuer la consommation énergétique de votre logement ? Du fait de l’aspect onéreux des travaux de rénovation énergétique, la plupart des foyers qui ont pour projet d’en réaliser font également des recherches d’aides pour le financement de ces travaux. Heureusement, les aides existent et elles sont même très nombreuses.

Inciter le plus grand nombre aux économies d’énergie

Au cours de ces dernières années, le gouvernement français a mis en avant l’ambition d’inciter les Français à réaliser des travaux ayant pour résultat une baisse de la consommation énergétique des logements. L’intérêt de ces travaux est bien sûr d’économiser l’énergie au maximum afin de diminuer le danger que représente le mode de vie de l’Homme pour la planète. Mais aussi, ces travaux sont utiles pour diminuer les factures d’énergie. En ce sens, de nombreuses aides ont été mises en place : l’Agence nationale de l’habitat (l’Anah) propose différentes subventions soumises à certaines conditions d’obtention.

Qui peut en bénéficier et sous quelles conditions ?

L’obtention d’une aide de l’Anah nécessite d’être propriétaire occupant ou propriétaire bailleur. Les syndicats de copropriétaires peuvent aussi bénéficier des aides de l’Anah mais à la condition que les travaux envisagés concernent les parties communes. Au sujet du type de logement éligible, l’une des conditions est que le bâti soit achevé depuis 15 ans au moins au jour où est prise la décision d’accorder l’aide. De plus, la demande d’aide doit être faite avant le commencement des travaux et ils doivent être réalisés par des professionnels. Un montant minimum de 1500€ est aussi imposé concernant le coût des travaux, mis à part pour les propriétaires aux revenus très modestes.

D’autres aides pour les travaux d’économies d’énergie

Des dispositifs autres que les aides de l’Anah ont également été mis en place pour aider les Français à optimiser la consommation énergétique de leurs logements. Il existe notamment le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro, la prime rénovation énergétique ou encore les primes proposées par http://www.primesecoenergie.com/.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *