Cumuler les aides pour valoriser ses travaux d’économies d’énergie

tirelirelirela

Si vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation afin de diminuer la consommation d’énergie de votre logement, sachez qu’il vous est possible d’obtenir des aides financières.

Les aides aux travaux d’économies d’énergie sont multiples et peuvent parfois alléger considérablement l’investissement financier que nécessitent les travaux.

Parmi les organismes qui proposent des aides aux travaux de rénovation énergétique se trouve l’Anah, l’Agence nationale de l’habitat. L’Anah est un établissement public d’état qui encourage la réalisation de travaux en accordant des aides aux personnes répondant aux conditions d’éligibilité définies. Ainsi les propriétaires occupants ou bailleurs, les syndicats de copropriétaires (s’il s’agit de travaux pour les parties communes) et les locataires sont éligibles aux subventions de l’Anah. Pour prétendre à ces subventions il faut aussi que le logement concerné par les rénovations soit achevé depuis au moins 15 ans. Il y a aussi une condition concernant le montant des travaux, qui doit être d’un minimum de 1500€ à moins de justifier de revenus très modestes ; dans ce cas il n’y a pas de montant minimum demandé.

Pour vous aider dans le financement des travaux, il existe aussi l’éco-prêt à taux zéro. Il s’agit d’un prêt destiné aux propriétaires de logements construits avant le 1er janvier 1990. Il faut que le propriétaire occupe le logement qui doit être la résidence principale. L’occupant peut aussi être un locataire. Le prêt est d’un montant maximal de 30 000€ et remboursable sur 10 ans sans intérêts.

Grâce aux Certificats d’Economies d’Energie (CEE), vous pouvez aussi obtenir une prime qui diminue le coût des travaux d’économies d’énergie. Il s’agit de la Prime Eco Energie. Cette prime est proposée par le site http://www.primesecoenergie.com/. PrimesEcoEnergie est une structure collective indépendante reconnue par le ministère du développement durable. L’argent des primes provient des grands pollueurs, les « obligés », qui doivent obtenir des CEE sous peine de pénalités financières. Pour obtenir une prime il suffit de constituer un dossier sur le site, suite à quoi vous recevez la prime par chèque ou par virement lorsque le dossier est validé.

Il existe d’autres aides comme le crédit d’impôt, la prime « rénovation énergétique » etc… Renseignez-vous afin de cumuler différentes aides et de faire ainsi d’importantes économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *