Ventilation : la réglementation française

Maison verte au soleil

La ventilation d’un logement doit respecter une réglementation. Cette réglementation dépend de l’année de construction du logement. Elle est importante pour des raisons liées à l’hygiène et à la sécurité du bâti.  Le respect de la réglementation est aussi primordial pour la consommation énergétique du logement.

La Réglementation Thermique 2012

Le diagnostic de performance énergétique (DPE), qui informe de la performance énergétique d’un bâti, met un point d’honneur au contrôle de la ventilation.

L’objectif de la réglementation thermique (RT) est d’établir un seuil maximal à la consommation d’énergie des nouvelles constructions. Actuellement, la règlementation thermique française est la RT 2012. Son but est l’optimisation de la performance énergétique afin de réduire au maximum les émissions de gaz à effet de serre. Depuis le 1er janvier 2013, l’ensemble des nouvelles constructions est soumis à la RT 2012. Le bon fonctionnement des systèmes de ventilation est un point des impératifs de cette réglementation thermique.

Les VMC et la RT 2012

Différents types de VMC répondent aux exigences de la RT 2012. Qu’il s’agisse d’une VMC simple flux ou double flux, le principal est que le renouvellement de l’air soit efficace et optimal. Cependant, certains types de ventilation sont recommandés par la réglementation thermique, comme la VMC double flux, la VMC thermodynamique et la VMC simple flux hygroréglable B.

  • La VMC simple flux hygroréglable B fait varier la ventilation du local en fonction de l’humidité de la pièce. Elle est moins énergivore que les autres modèles de VMC simple flux et permet en moyenne une économie de 15% sur la facture de chauffage.
  • La VMC double flux a pour spécificité de récupérer la chaleur présente dans l’air qu’elle évacue du logement: elle utilise ensuite cette chaleur afin de chauffer l’air entrant.
  • La VMC double flux thermodynamique  fonctionne grâce à un échangeur de chaleur qui lui permet de récupérer l’air venant de l’extérieur puis de le réchauffer au moyen d’une pompe à chaleur.

Pour que le système de ventilation d’un logement soit conforme aux exigences de la RT 2012, il faut aussi qu’il fasse preuve d’une bonne perméabilité à l’air : ce facteur participe également  à la réduction de votre consommation d’énergie.

Vous pouvez être aidé financièrement pour l’installation d’un système de ventilation de qualité : pensez à vous renseigner sur le site http://www.primesecoenergie.com/ afin d’obtenir une prime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *