Quelques principes de base en matière de ventilation

venti

La ventilation est une obligation légale pour les logements construits après 1982, qu’ils soient collectifs ou individuels.

Pour ventiler un logement, il existe des systèmes de ventilation mécanique nommés VMC. Les systèmes de VMC gèrent la quantité d’air vicié à l’intérieur du logement en rejetant cet air à l’extérieur tout en introduisant l’air frais. En plus de cela, une VMC double-flux récupère la chaleur présente dans l’air extrait afin de la réintroduire dans le logement.

Les logements modernes sont de mieux en mieux isolés ; c’est une bonne chose, mais cela peut avoir des conséquences catastrophiques si le logement est mal ventilé. Car si l’air vicié ne peut pas sortir, l’air frais ne peut pas entrer non plus. Les conséquences sont alors multiples : le climat intérieur se charge en humidité, des moisissures peuvent alors se développer et des polluants se mettent à stagner dans l’air. Tout cela peut avoir une influence sur le bien-être et la santé des habitants du logement, qui respirent quotidiennement un air vicié. La ventilation est donc un aspect non négligeable pour la salubrité d’un logement.

Concernant la réglementation, la ventilation est soumise à certaines exigences. La circulation d’air doit se faire entre les entrées d’air se trouvant dans les pièces principales et les sorties d’air. Aussi, des débits réglementaires d’air renouvelé sont exigés. L’installation d’une VMC est un moyen d’obtenir ces débits réglementaires.

Si vous pensez à améliorer la ventilation de votre logement, quel que soit le mode de ventilation que vous choisissez pensez à demander une prime de http://www.primesecoenergie.com/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *