Les caractéristiques de la VMC simple flux

vmc

Ventiler son logement est encore l’une des façons les plus concluantes de limiter la prolifération de l’humidité et de la pollution intérieure. Les appareils de ventilation se déclinent en différents modèles ; la ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux est le modèle le plus répandu.

On peut décrire la VMC simple flux comme le modèle de base de la ventilation mécanique contrôlée. Cette VMC classique fonctionne simplement : elle aspire l’air vicié de l’intérieur du logement et l’extrait en le rejetant vers l’extérieur au moyen d’une sortie d’air. Suite à cela, une dépression est créée, ce qui engendre l’aspiration d’un air neuf à l’intérieur du logement.

L’avantage majeur de la VMC simple flux est son coût très accessible, beaucoup plus bas que pour les autres appareils de ventilation mécanique contrôlée au fonctionnement plus complexe.

Cependant, la VMC simple flux présente aussi un point faible au niveau de son fonctionnement, qui est continu : l’air, frais en hiver et chaud en été, est introduit dans votre logement en permanence ce qui est assez négatif si l’on considère que cela peut pousser à augmenter la consommation de chauffage. Néanmoins, vous pouvez adapter l’intensité de la ventilation à vos besoins grâce à un interrupteur.

Pour l’installation d’une VMC simple flux autoréglable ou hygroréglable vous pouvez bénéficier d’une prime du site http://www.primesecoenergie.com/ . Ces deux types de VMC présentent un coût inférieur à celui d’une VMC double flux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *