Le vitrage et l’isolation thermique

window with blue sky

 

Les vitres et la consommation d’énergie

Pour qu’un logement soit optimal du point de vue de la consommation énergétique, l’isolation  est l’un des facteurs les plus importants à prendre en compte. Sans cela, les déperditions thermiques ont des conséquences désastreuses sur la consommation d’énergie de l’habitat. L’énergie s’échappe par différents lieux de fuite, comme la toiture, les bas de portes etc…Mais aussi par les vitres : elles seraient à l’origine de 10 à 15% des déperditions thermiques. Des fenêtres mal isolées peuvent engendrer de grandes pertes de chauffage et par conséquent des factures incroyablement élevées.

Le choix du double vitrage

Pour limiter ce phénomène, il ne faut donc pas négliger le choix du vitrage.  Le double vitrage présente la qualité d’être un excellent isolant thermique et phonique. Le principe consiste en l’assemblage de deux vitres, entre lesquelles il y a de l’air ou du gaz, ce qui renforce encore plus l’isolation. Plus l’espace entre les deux vitres est large, plus le vitrage est efficace : la qualité et l’importance de l’air ou du gaz injecté déterminent l’effectivité du double vitrage. Il permet d’optimiser la consommation d’énergie en diminuant l’écart existant entre la température de la vitre et la température ambiante.

Les avantages

En plus d’améliorer le confort de votre logement, la pose de double vitrage est une opération éligible à l’octroi du crédit d’impôt. Pour la pose de fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant, vous pouvez aussi bénéficier d’une prime du site primesecoenergie.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *